Une évolution sans révolution

  • Au fil des années et du renouvellement des générations, le village change de visage sans pour autant perdre son âme.
  • L’ancienne mairie, l’ancienne école et l’ancien centre de loisirs ont laissé place à des résidences rénovées offrant des logements en accession à la propriété et en location. Le Parc de l’ancienne mairie, rebaptisé Parc de la Lyve, est resté quant à lui dans le domaine public et est ouvert à tous.
  • Sur le côteau, rue du Pressoir, l’ancienne usine abandonnée a été démontée pour donner place à une résidence de 19 éco-pavillons. Ces maisons offrent à leurs occupants le dernier confort environnemental avec une isolation bois, des panneaux photovoltaïques pour la production de l’eau chaude, et trois conteneurs enterrés pour le stockage des déchets.
  • Sur le bord de Seine, aussi, le paysage change en douceur avec des résidences permettant de conforter l’offre de logements.